Song “IAM: Marseille La Nuit Lyrics” from IAM Lyrics album:


Notre Dame veille
La pression tombe
Les nuits s’éveillent
Les mêmes quidams que la veille
Plongent, cherchent l’amour
Fuient l’oubli
Plein de fiel
Certain ont de quoi faire péter
Ou jouent les mecs friqués
Histoire d’épater
Mais sans chéquier
C’est l’échec sur l’échiquier
Chichement sapé
Y a pas une chance
De charmer une charmante
Faut devenir riche et vite
Quitte à payer cher (cher)
Chen(?) jette un charme
On se jette ou on réfléchit
Des fois au bout des chaînes
Y’a des boulets
Vaut mieux rentrer se coucher aigri

Ici les flics le savent
Dans les caisses les jeunes pompent la sonographe
J’suis photographe développe des clichés sur du phonographe
Rêve d’claquer l’écureuil à la rue Davso
J’suis le salaud
La tache de sauce blanche sur une faço
Dégueulasse comme la vie pour sûr
On fait des tours sur
Le centre
Les harbs poursuivent
Et tous les voleurs courent, sûr
Le Cours Ju’
Les restos pleins à craquer
La place de la fac et
Là-bas les jeunes sont tous prêts à claquer

Rogaye
J’fly sur Mars
Sans raille, reste sur rail
Et pote n’oublie jamais on sort des grottes la dope
Pas avoir d’clopes cote côté sud on m’ken gratitude
La gratitude pour la ford pleine scuite
MARSEILLE LA NUIT
Fait cogiter
Plus qu’ça
T’inquiète bientôt on va crader l’JT
Les anciens reviennent au galaud gaffe
Mic chamalo
Nos bites dures censurent voilà court au galop hé

Ecoute ça vive le rap cousin
J’suis à la page gratte des écus
Rital plein de féculents pasta et lourd vécu
Hip hop routard la rue est pleine de coupe-lards
Mais j’reste debout devant la boutique
Comme un Corse devant son bar
J’traîne la reput’ de Mars sur mes épaules
Ces gosses qui fréquentent la rue
Ces gosses qui fréquentent l’école
Et ceux qui jouent les killers
Les Flanagan les fileurs
IAM c’est comme Michael Jacks sur le mic c’est THRILLER

Si j’passe mon temps à écrire
Décrire mon temps
Montant vers le nirvana on cherche les sourires
Montana loin des bandits près des crèves
Des bevtas plus d’trève, on brise vos omertas
Quand le soleil s’couche les pouoch qui tournent les bouches se ferment
Certains rebelles se couchent les crans s’engrainent touchent
La mauvaise régénère la braise
Dose qu’on pèse jamais on file à l’anglaise

Notre Dame veille
La pression tombe
Les nuits s’éveillent
Les mêmes quidams que la veille
Plongent, cherchent l’amour
Fuient l’oubli
Plein de fiel
Certain ont de quoi faire péter
Ou jouent les mecs friqués
Histoire d’épater
Mais sans chéquier
C’est l’échec sur l’échiquier
Chichement sapé
Y a pas une chance
De charmer une charmante
Faut devenir riche et vite
Quitte a payer cher (cher)
Chen(?) jette un charme
On se jette ou on réfléchit
Des fois au bout des chaînes
Y’a des boulets
Vaut mieux rentrer se coucher aigri

La chance, on la travaille
Pense, [?] le mouvement
Et danse la journée
Le soir c’est pas la même fournée
Cousin est quitte
Déroule chez moi braque couteau croisé
Gaffe aux putains planquées sous le croisé
Rien d’anodin tout s’fait en couss
Nous tous on est chauvin
Celle qui sait, j’te fait un bouss
Je sors de brousse
A présent j’tire mon pouce aux miens
MDLR frère c’est ça qui m’pousse
Louche sur nos attitudes
Les vôtres loin de la plénitude
En pleine étude
Sorti d’là, la vie devient rude

Voici les mecs d’une équipe rodée
Soudée comme la bande à Baader
Fidèles au poulet de Kader
Je bosse avec des couches-tard
Comme carré rouge
La case en rouge tare
On bouffe tard autour
Y a pas de mouftards
5 35 vitres en bas
En cas de pétou le quartier se retrouve vite en bas
Je glandais avec François dans le turf frère
Belsunce la nuit C H I L L
Depuis l’époque du smurf frère

Trop d’shit, trop d’shit la nuit
Trop d’skin tu crains tu punis
Trop d’beats unis sur Mars on sourit
Dans la rue mon pote chaque pas a son importance
Pense la chance n’est pas toujours la dans les grotte les(?) manches(?)
Planche, comme nos frères plongent en transe pour une liasse de billets
Mes versets c’est d’la grasse
Je change le pas d’vécu en fat son
Ma sécu, on commence a compter en écus

Au mic c’est chill’s de la maison pour ragga
Pendant qu’je rap des potes captent des proies estoufaga
On louche sur moi louche comme zofine
Cette ville est comme un sing sing
J’ai enseigné des temps que d’esprits plein de néant
Mais qu’en t’y pense fils y a trop d’traces
Y a trop d’crasse
Mais trop d’place plonge dans le flot
Brasse coulée l’été trop classe
Tranquille cousin hut minute
Un verre de thé au pignon dans la main
Je compte les minutes; et j’m’emmerde

Notre Dame veille
La pression tombe
Les nuits s’éveillent
Les mêmes quidams que la veille
Plongent, cherchent l’amour
Fuient l’oubli
Plein de fiel
Certain ont de quoi faire péter
Ou jouent les mecs friqués
Histoire d’épater
Mais sans chéquier
C’est l’échec sur l’échiquier
Chichement sapé
Y a pas une chance
De charmer une charmante
Faut devenir riche et vite
Quitte a payer cher (cher)
Chen[?] jette un charme
On se jette ou on réfléchit
Des fois au bout des chaînes
Y’a des boulets
Vaut mieux rentrer se coucher aigri

Pris dans l’engrenage de la rage
Pour mes potes
Mec n’oublie jamais on sort des grottes
C’est pour nos frères de la rue
Tous les quartiers d’Mars
C’est IAM
Toujours là
Imperial Asiatic Men
Man
Toujours là on persiste
Un casse-tête

IAM: Marseille La Nuit Lyrics from IAM Lyrics

IAM: Marseille La Nuit Lyrics Lyrics are property and copyright of their owners. IAM: Marseille La Nuit Lyrics from IAM Lyrics only provided to serve for educational purposes and personal use.

Share Song IAM: Marseille La Nuit Lyrics and get comment bellow:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here